Les futurs martiens mangeront-ils des insectes comestibles ?

Posté le 5 décembre 2012 dans Blog, Entomophagie | 1 commentaire

Les futurs martiens mangeront-ils des insectes comestibles ?

 

Coloniser Mars est aujourd’hui l’un des projets un peu fou des différentes agences spatiales comme la célèbre agence américaine, la NASA. De nombreux scientifiques sont d’ailleurs déjà au travail sur ce sujet passionnant. Bien-sûr ce n’est pas pour demain, ni même pour après demain tant la liste des défis à relever est longue. En effet, en complément des problèmes technologiques et psychologiques inhérents au voyage, il existe d’autres problématiques parfois moins évidentes aux premiers abords mais toutes aussi cruciales pour la réussite d’un tel projet. Parmi ces problématiques, on trouve celle de l’apport en nourriture et de l’équilibre alimentaire des futurs colons. C’est à ce niveau que les insectes comestibles pourraient offrir de nombreuses solutions.

 

Trouver des systèmes d’agriculture adaptés à la vie confinée sur Mars et qui permettent de couvrir l’ensemble des besoins nutritionnels, telle est la tache complexe de certains chercheurs travaillant pour la NASA. Selon eux, les insectes comestibles feront partie du menu des colons au même titre que divers végétaux. Couplés, ces éléments permettent de répondre aux besoins nutritionnels et leur production est compatible avec les nombreuses contraintes liées à la vie sur Mars (espace limité, ressource disponible limitée, recherche de productivité, nécessité de recyclabilité des éléments,…). En complément de leur qualité nutritionnelle, certains insectes peuvent en effet s’élever en grand nombre sur des surfaces limitées en un temps relativement court. Leurs excréments peuvent être recyclés en tant qu’engrais pour les végétaux. Enfin, leur besoin en eau est limité. Bref, à terme, l’agriculture spatiale risque fort de rimer avec entomoculture.

 

Depuis quelques années, les insectes comestibles s’inscrivent comme une solution possible pour nourrir la terre de façon durable. Il se pourrait donc que les insectes comestibles soient également l’avenir de la conquête spatiale. Si malheureusement il y a une chance infime que notre génération puisse un jour voir de ses propres yeux ou même toucher du doigt ce qu’est la vie sur Mars, manger des insectes comestibles pourra au moins nous en donner un léger aperçu.

 

Plus d’infos à lire dans ce PDF (en anglais) : ENTOMOPHAGY AS PART OF A SPACE DIET FOR HABITATION OF MARS
Et également ici : http://adsabs.harvard.edu/abs/2006cosp…36..134K

1 commentaire

Rejoignez la conversation et postez un commentaire

  1. steph

    Je suis tout a fait d’accord avec vous et il faut dès maintenant commencer a en déguster ainsi, lorsqu’il n’y aura plus asser de bovins pour nourrir la population de la terre nous seront habitués a en manger, ce ne sera pas un choc pour nous, les humain, de changerde le contenu de nos assiettes.
    Par ailleur tous les étés je ramasse des sauterelles et des insectes comestibles que je trouve dans mon jardin, j’en mange une partie, et je congèle le reste afin d’en avoir pour toute l’année!
    J’ai eu le plaisir d’essayer vos recettes que j’ai en tout points appréciées.
    A vous d’en faire autant dans l’espoir de sauver notre planète…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>